Canadian Safe Boating Council
 Stretching the Season Logo v3 800px Fr videos-button-fr be-prepared-button-fr cold-water-button-fr float-plan-button-fr plan-ahead-button-fr weather-button-fr campaigns-button-fr

 

Trois phases critiques sont identifiées aux effets de l’immersion en eau froide. Un moyen facile de s’en rappeler est la règle du 1 – 10 – 1.

Le choc initial

Un choc soudain au contact de l’eau se caractérise par avoir le soufflé coupé, suivi d’une hyperventilation qui peut être de 600% à 1 000% plus rapide que la respiration normale. Vos voies respiratoires doivent être libres, sans quoi vous risquez la noyade. Ce choc initial dure environ une minute. Durant cette période, vous devez vous efforcer  de ne pas paniquer et reprendre le contrôle de votre respiration. Porter un gilet de sauvetage revêt alors une importance cruciale car il vous maintient à flot et garde votre tête hors de l’eau, ce qui vous permet de respirer.

Perte de motricité due au froid

Dans la dizaine de minutes qui suivent, vous perdrez progressivement l’usage de vos doigts, des bras et des jambes. Vous devez donc concentrer vos efforts à vous sauver vous-même durant cette phase. Si vous ne pouvez le faire, vous devez vous assurer que vos voies respiratoires demeurent libres et vous préparer à attendre les secours. Votre capacité à nager s’estompera au cours de ces minutes passées dans l’eau et la noyade s’ensuivra si vous ne portez pas un gilet de sauvetage.

L’hypothermie

Même en eau glaciale, il faudra jusqu’à une heure avant que vous perdiez conscience pour cause d’hypothermie. En comprenant bien quels sont les effets de l’hypothermie et de sa progression, ainsi que les techniques pour les retarder et celles pour vous sauver vous-même et comment appeler à l’aide, vos chances de survie et d’être secourus augmenteront grandement.

Prévention et sauvetage

Les conséquences d’une immersion en eau froide peuvent être graves. C’est pourquoi il importe de réduire la possibilité d’une telle issue et de miser sur la prévention des risques. Si vous faites du bateau tôt en début de saison ou tard en fin de saison alors que l’eau est froide, vous devez simplement prendre les mesures qui s’imposent. Par exemple, ne surchargez pas votre embarcation, évitez les situations où vous risquez de passer par-dessus bord. Surtout, assurez-vous que chaque personne à bord porte un gilet de sauvetage approuvé au Canada.

Cold-Water-001 Fr

Il est également important de porter des vêtements chauds. Il est reconnu que le corps perd de sa chaleur 25 fois plus rapidement dans l’eau qu’à l’air libre à des températures similaires. Ce facteur se multiplie par 10 si l’on effectue des mouvements comme nager ou se débattre.

Le meilleur choix de vêtement de flottaison en cas d’immersion en eau froide consiste à porter l’un de ceux qui offre la meilleure protection thermale. Pensons à un manteau et des pantalons de flottaison ou à une combinaison de survie. Si vous deviez vous trouver dans une situation d’immersion en eau froide, vous pouvez aussi prendre certaines mesures qui aideront à retarder les effets de l’hypothermie. Ainsi, vous devriez ramener vos jambes et vos bras contre votre corps de manière à l’enserrer. Cette position contribuera à conserver votre chaleur. Si plusieurs personnes sont dans cette situation, elles doivent se serrer les unes contre les autres afin d’obtenir le même effet.